Abbatiale de Payerne

Construit entre le Xe et le XIIIe siècle, alors prieuré clunisien d’importance, c'est le plus grand et probablement le plus beau monument roman en Suisse romande. Après la Réforme, on l'a "rétrogradé" à divers usages séculiers et laissé se dégrader jusqu'à ce que le professeur d’histoire de l’art zurichois Johann-Rudolf Rahn s'insurge contre cet abandon. 

Une première restauration a alors été opérée. Au tournant du millénaire, la construction présentait des faiblesses structurelles, et une seconde restauration a été décidée en 2007. Après plus de dix ans de travaux et un investissement de 20 millions de francs suisses, l'abbatiale a été rendue à sa splendeur initiale, y compris quelques peintures murales du XIIe siècle qui donnent une idée de la débauche polychrome qu'étaient les églises au Moyen-Age. 

Inutile de dire que la visite (avec audioguide) vaut largement le déplacement. Les photographies ci-dessous ont été faites lors d'un premier repérage, par un après-midi orageux, alors qu'il restait 45 minutes avant la fermeture des portes... Pas trop le temps de flâner, donc, avec le Leica M10 Monochrom dont j'ai apprécié la bonne tenue des ISO en faible lumière et la plage dynamique étendue (moyennant, comme toujours, un travail sur Lightroom pour exploiter ce potentiel). Objectif Summicron 35mm. f1.4. 

© Jean-Claude Péclet. Reproduction soumise à autorisation.