Les drôles de vacances (23)

Le Dit de Dieu le Père

 

Sais-tu bien qu'il m'arrive

De m'ennuyer beaucoup au ciel

De regretter la terre, ses pleurs, ses fleurs

Et même sa couronne d'épines.

Corinna Bille, "La Montagne déserte"

Eglise casadéenne de Vugelles-la-Mothe et bois de la Rapille,12 avril 2020

... Pour celles et ceux qui trouveraient léger, voire impertinent le poème de Corinna Bille, j'en propose une "lecture" plus théologique avec le mystique suisse Maurice Zundel (1897-1975), dont je retiens la citation suivante, avec mes remerciements à Jean-Dominique Michel:

« Si je pouvais résumer toute ma foi, elle est vraiment là : je crois à cette Vie d'un Autre en moi, je crois au risque infini de Dieu, je crois à la tragédie éternelle de l'Amour crucifié, je crois à la fragilité de Dieu, parce que, s'il n'y a rien de plus fort que l'amour, il n'y a rien de plus fragile. »