La Forclaz (VD)

Un vendredi de brouillard, idéal pour la montagne telle qu'elle resurgit des brunes d'enfance, quand on se plongeait dans l'épais album Spirou acheté le premier jour des vacances au monsieur handicapé du kiosque de la Barboleuse (de l'autre côté de la montagne), et dont les pages devaient suffire à occuper les journées pluvieuses.

Fondue avec Jacques Pilet et Carlo Bazzanella, le "rescapé du torrent", originaire du Sud-Tyrol, et dont la soeur Luciana fut ma collègue laborantine quand je développais les bobines des autres au Centre Photos de la Feuille d'Avis de Lausanne et Tribune de Lausanne. Tempi passati...

 

Leur portrait a été fait devant l'ancienne  forge de La Forclaz. Outre son vieux collège tavillonné en écailles de serpent et son église en bois, le village est connu pour son "Monument aux Braves", dédié aux Ormonans qui tombèrent fusil à la main face aux troupes franco-suisses venues réduire les dernières poches de résistance et prendre le canton de Berne à revers.

Cette bobine-ci (Kodak Tri-X) sort de mon Rolleiflex et a été exposée le 5 juin 2020.

Sur l'ancien collège figure cette devise: "Enfant, obéis si tu veux qu'on t'obéisse un jour".

© Jean-Claude Péclet. Reproduction soumise à autorisation