Travailler à la chambre...

Au tout début des années 1980, je me suis passionné pour le "zone system" qu'utilisait Ansel Adams pour ses célèbres photographies de paysages américains. En quelques mots, il consiste à corréler avec précision l'exposition et le développement du négatif, pour obtenir une plage dynamique aussi large que possible; l'image permet ainsi de distinguer des détails aussi bien dans les noirs profonds que dans les hautes lumières.

L'exercice n'ayant guère de sens avec une bobine de 24 ou 36 poses, où coexistent sur le même film des situations d'éclairage très différentes, il fallait faire comme Adams: travailler avec une chambre photographique, exposer un négatif à la fois, inséré dans un châssis étanche à la lumière. Les appareils d'Ansel Adams sont énormes, comme le montre l'image ci-dessus. Plus modestement, j'ai commandé en "kit" aux Etats-Unis une chambre en bois de format 4x5 pouces (soit un négatif de 9x12cm.) à monter soi-même, soufflet compris. 

Bien que peu bricoleur, j'ai réussi le collage-assemblage sans trop de problèmes. Restait ensuite à trouver un objectif  - le faire soi-même en polissant les lentilles était théoriquement possible, mais plus pointu. Je ne me souviens plus de la marque (un Schneider-Kreuznach 120mm., peut-être), ni de celle de la chambre en kit. Je ne la possède plus. 

A l'époque, les quelques dizaines de négatifs exposés avec cet appareil moyen format servaient surtout à mes expérimentations avec un papier photo que je sensibilisais moi-même à la gomme bichromatée - ce sera l'objet d'un autre billet. Puis ces négatifs ont longtemps "dormi" dans leur enveloppe. Aujourd'hui - presque 40 ans plus tard - il est assez facile de les scanner puis les travailler avec un logiciel tel que Lightroom; je me suis décidé à profiter des récents jours de pluie pour leur donner une seconde vie. En voici une sélection.

Cascade. Je ne souvient malheureusement plus du lieu de prise de vue. Toutes les images ont été faites entre 1981 et 1983.

Vieille Chevrolet dans la grange d'une ferme vaudoise (probablement dans la Broye)

Val Verzasca, Lavertezzo. Pour cette image et les suivantes, je m'étais déplacé avec un vieux bus-camping VW dans lequel j'avais installé un laboratoire de fortune. Comme je n'avais que cinq châssis doubles, donc dix photos par jour, j'obscurcissais le bus le soir et y développais les négatifs.

Etang. Lieu inconnu.

Wendy

Lac de montagne. Lieu inconnu

Plaine de l'Orbe depuis Bavois

Feuilles sous la rosée

Tronc

© Jean-Claude Péclet. Reproduction soumise à autorisation