Gorges de la Jogne

Poursuite des tests avec le Leica M10 Monochrom, commencés la semaine dernière. Le texte qui suit s'adresse plutôt aux spécialistes...

Cela se confirme: les fichiers raw qui apparaissent sur l'écran de contrôle du M10M sont assez gris, ils le sont encore davantage quand ils s'affichent sur Lightroom (dernière version, donc en principe Monochrom-compatible). Bien sûr, il existe plein d'outils pour élargir la plage dynamique vers les tons clairs et foncés - un peu comme on étale la confiture sur une tartine, si je peux me permettre cette image - mais je suis quand même un peu perplexe: l'histogramme (la courbe d'exposition, si vous voulez) de l'image retouchée apparaissant en haut à droite de Lightroom laisse près de 25% de marge vers les noirs et pas loin de 15% vers les blancs. Pour les images plus contrastées, la marge diminue vers les blancs mais demeure vers les noirs. 

Cela signifie que tous les fichiers raw doivent être assez sérieusement retravaillés pour donner tout ce qu'ils ont "dans le ventre", en tirant dans tous les cas le curseur des noirs vers la gauche. Le reste est une combinaison des réglages de base et de la courbe des tonalités, selon les goûts de chacun. D'un côté, c'est un avantage: cela signifie que le photographe doit savoir sur quoi il veut mettre l'accent quand il déclenche et restituer ensuite cette intention par les réglages adéquats. Un peu comme quand il retravaille son négatif en l'agrandissant sur un papier plus ou moins contrasté, en retenant ou accentuant la lumière par zones. D'un autre côté, je trouve que les fichiers raw du M10M pourraient être plus "punchy", puisqu'il y a de la marge du côté de la plage dynamique. A moins que ce soit mon appareil qui présente cette particularité, ou que je fasse quelque chose de faux. Si quelqu'un travaillant en monochrome peut me faire part de son expérience par messagerie privée (peclet@gmail.com), je lui en serai reconnaissant.

Je vais aussi faire des tests avec des fichiers jpeg, où il existe un réglage "contraste élevé" sur le M10M, mais c'est quand même dommage d'utiliser un capteur de cette définition pour en perdre d'emblée une partie avec du jpeg...

Cela étant, voici ce que donnent mes essais du week-end, après passage par Lightroom. Les images ont été faites dimanche matin 5 juillet 2020 dans les gorges de la Jogne, près de Broc. Elles sont traitées volontairement dans les tons sombres, en jouant sur la limite entre les noirs et les gris très foncés, pour rendre l'atmosphère légèrement oppressante (selon moi) des parois de roches triturées par le lent et titanesque travail de plissement au fil des millénaires. 

© Jean-Claude Péclet. Reproduction soumise à autorisation.