Sira

J'ai rencontré Sira pour la première fois en 2018 au centre de loisirs Carrefour-Sud à Prilly, où je réalisais une série de portraits des jeunes qui y viennent régulièrement s'entraîner le soir à différents styles de danse hip-hop. Immédiatement, son profil et son chignon haut perché m'ont fait penser à...

... Néfertiti, oui. J'avais relégué cette comparaison dans un coin de mon cerveau jusqu'à ce qu'en juillet 2020, Jenny et Sira me recontactent pour réaliser, avec le danseur Simon Crettol, les images qui serviront à réaliser l'affiche annonçant le prochain "battle" de Carrefour-Sud en novembre 2020, et dont Sira sera la graphiste. Du coup, je me suis souvenu de l'épouse du roi égyptien Akhenaton et ai demandé à Sira si elle était d'accord de poser, cette fois pour une série de portraits plus serrés en ayant en tête le profil rendu célèbre par le buste attribué au sculpteur Thoutmôsis et exposé au Neues Museum de Berlin. 

Des différents essais que j'ai réalisés avec deux flashes (un softbox placé à 25-30 degrés à gauche près du modèle et un spot à l'opposé pour iriser le relief des cheveux, c'est celui-ci qui me paraît le plus proche de ce que je désirais - quoique j'eusse souhaité une lumière encore plus rasante.

Une séance de prise de vues comporte évidemment de nombreuses variantes. Je me trouve encore en phase "découverte" du travail en studio (en l'occurrence, monté dans mon salon...) et suis chaque fois frappé à quel point une modification apparemment mineure de la position des spots, de celle du modèle et de son expression, peuvent modifier le résultat en profondeur. A titre d'exemple, voici un autre profil de Sira montrant la jeune fille qu'elle est encore tandis que la première image suggère davantage la femme qu'elle est en train de devenir.

Sira étant aussi une fan de hip-hop, nous avons mis à profit la séance pour réaliser une série "d'exercices libres" où elle improvise des mouvements avec les bras et les mains, avec différents fonds et habits. En voici une sélection.

1/11

Pour terminer, quelques autres images de profil, en plan américain et deux portraits serrés en couleurs. Les images ont été faites avec un Nikon D5500 objectif 50mm. f1.8.

© Jean-Claude Péclet. Reproduction soumise à autorisation.