Vendanges particulières

Cruchon17.jpg

Difficile de ne pas la voir sur la route qui mène de Cottens à Sévery: une immense tente blanche recouvre les restes de ce qui fut un hangar. En mai 2022, un incendie détruisait la partie supérieure du bâtiment où la famille de vignerons Cruchon met en bouteilles, vinifie et stocke (en partie) le vin provenant de ses 32 hectares de vigne.

Sur le moment, l'émotion fut considérable dans le milieu viticole: le domaine Henri Cruchon est réputé pour être un des meilleurs sur la Côte vaudoise, pionnier de la biodynamie et cultivant seize cépages différents. Autre particularité: Michel et Raoul Cruchon, fils de Henri, sont solidement épaulés par une relève de quatre jeunes femmes volontaires, formées en oenologie, viticulture ou administration!

 

Combien de litres avaient-ils été perdus dans le sinistre, et surtout comment s'organiser pour les vendanges du millésime 2022? La réponse est sous cette vaste tente blanche. Par chance, l'épaisse dalle de béton a protégé les installations, et une partie de la précédente récolte avait déjà été stockée ailleurs. Grâce à une forte solidarité des collègues et la mobilisation de tous les efforts, à une météo favorable aussi, le pari de la vendange 2022 est tenu. Sitôt celle-ci terminée, fin septembre, les installations extérieures provisoires, dont le pressoir, seront démontées et la partie supérieure de la grange reconstruite.

J'y suis passé par hasard un dimanche que je pédalais vers Romainmôtier, Leica en bandoulière chargé d'un film Kodak Tri-X. Intrigué, je me suis approché, la famille Cruchon qui était à l'ouvrage m'a laissé faire quelques clichés de ces vendanges particulières. Le pressoir fonctionne en contrebas de la grange, protégé par la tente, les cuves vides ou en attente sont alignées sur le chemin. L'espace est compté, il faut se serrer pour partager le verre de l'apéritif, dominé par les murs calcinés de la partie supérieure, dûment nettoyée avant de servir de surface de stockage temporaire. "Cela ressemble à un chantier de fouille archéologique", observe Raoul Cruchon. Ou à une cérémonie dionysiaque enveloppée par Christo.

Cruchon15.jpg

Catherine et Raoul Cruchon

Cruchon6.jpg
Cruchon16.jpg

Depuis 47 ans, Oscar prend sur ses vacances d'automne pour participer à la vendange.

Cruchon3.jpg
Cruchon7.jpg

Yann pose à côté d'une cuve de vinification ovoïde en béton alimentaire.

Moins poétique que le fût de chêne, mais paraît-il efficace: le vin qui y est stocké "est riche en tanins et stable par nature, ce qui donne au vigneron un vin de longue garde, sans besoin d’additifs pour préserver la qualité et la saveur. De plus, les tanins contenus dans les cuves en béton limitent la teneur en protéines et évitent ainsi au vin de se troubler", lit-on sur le site d'un fabricant.

Cruchon12.jpg
Cruchon10.jpg

Détail d'une cuve métallique

Cruchon5.jpg

Yaëlle et Stefan

Cruchon14.jpg

Cottens, 11 septembre 2022.

Leica M6 + 35mm f.2, film Kodak Tri-X scanné.

​© Jean-Claude Péclet, 2022. Reproduction soumise à autorisation