Écluse-ascenseur de Peterborough

Ecluse.jpg

Elle porte le numéro 21 et fut inaugurée le 9 juillet 1904 (petit clin d'oeil familial: 118 ans jour pour jour avant le mariage de notre fils Vincent avec Miriam Kosir...). L'écluse-ascenseur de Peterborough, à fonctionnement purement hydraulique, est a plus haute du monde: les bateaux qui l'empruntent montent ou descendent de 20 mètres (19,8 pour être précis) d'un coup.

Le principe (d'Archimède) en est aussi simple que génial. Deux réservoirs métalliques longs d'une trentaine de mètres et larges de 9 s'ouvrent sur les segments supérieur et inférieur du canal, accueillant chacun un ou plusieurs bateaux. Légèrement plus rempli d'eau,  le tank supérieur fait monter l'autre par le jeu de la gravité, relayée en l'occurrence par deux énormes vérins. Tout cela dans un ruissellement amplifié par les murs où le soleil joue sur les stries noirâtres de l'humidité, mais tout en douceur.

L'écluse No 21 faisait partie d'un vaste système qui en comptait 44, plus 39 ponts tournants, le Trent-Severn waterway reliant les lacs Ontario et Huron. Las! Comme beaucoup de canaux et d'écluses construits dans la seconde moitié du XIXème siècle, le projet fut un échec commercial à cause de la concurrence du train. Aujourd'hui, cette voie navigable est utilisée par les plaisanciers. Pour les 150 ans du Constitution Act canadien en 2017, les bassins montant et descendant ont été bourrés de... canoës.

Ecluse10.jpg
Ecluse2.jpg
Ecluse11.jpg
Ecluse5.jpg
Ecluse7.jpg
Ecluse13.jpg
Ecluse6.jpg
Ecluse3.jpg

Peterborough, 16 juillet 2022. Leica M10 Monochrom + Summilux 35mm. f1.4

© Jean-Claude Péclet 2022. Reproduction soumise à autorisation.